La solution contre l’espionnage sur Internet sur le long terme

beach-with-two-spadesMême si nous entendons aujourd’hui davantage parler de Panama Papers, de terrorisme ou encore du grand gagnant de The Voice, la surveillance sur Internet n’est pas pour autant une affaire classée. Chaque jour des hackers s’introduisent dans des systèmes et dérobent des information. Chaque jour, des terroristes utilisent des moyens libres et gratuits pour se cacher. Chaque jour, nous sommes un peu plus épiés dans notre utilisation du grand réseau Internet afin de « nous protéger » ou « nous proposer des offres promotionnelles intéressantes et personnalisées ». Et ça n’est pas prêt de changer, alors autant nous y préparer un minimum, si ce n’est pas déjà trop tard !

J’ai déjà tenté, sur ce blog, de donner quelques outils et astuces pour préserver un peu de sa vie privée et se protéger de la plupart des « menaces » qui se présentent. Je réactualise cette page lorsque j’en ai l’occasion, qu’une nouvelle solution efficace me vient en tête. Aujourd’hui, j’avais envie de traiter d’un autre aspect de la protection de la vie privée, il n’y aura donc pas d’outils proposés dans ce billet, seulement des idées. Mais vous verrez, les outils viennent tous seuls 😉

Et si se cacher, ça nous rendait plus suspect encore ?

Bon nombre des internautes qui se sentent menacés par les outils de surveillances déployés par les grands du Web optent pour une utilisation de solutions alternatives. Je les comprends et je n’aime moi-même pas trop sentir sur moi l’Oeil de Sauron. Je me suis toujours demandé quelles solutions s’offrent à nous, gens prudents. Et aujourd’hui, je crois que j’en ai enfin fait le tour. Mieux, je pense avoir atteint une idée un peu plus précise de ce qu’il y a à faire pour que ce soit optimal. Alors, quelles solutions avons-nous ?

  1. Cacher sa présence et dissimuler ses traces
  2. Noyer le poisson avec de nombreuses requêtes sans logique
  3. Quitter le Web pour rejoindre le réseau Tor

Pour moi, clairement, l’avenir ne se situe pas dans la dissimulation de ses traces, ni dans l’utilisation exclusive de Tor (sans passerelle vers l’Internet). Il devient extrêmement clair pour moi que dissimuler ses traces est nettement plus voyant aujourd’hui, au final, que ne rien faire et se noyer dans la masse. L’absence de traces est révélateur et doit probablement faire clignoter une lampe rouge dans le petit bureau sombre des gens chargés de surveiller nos activités. Que ce soit des gens ou des robots n’y change rien pour moi.

Inonder les services de requêtes incohérentes

Il reste donc une solution nettement plus intéressante à mon avis: celle de noyer le poisson. Imaginez que vous surfez sur Amazon et que vous regardez des milliers, des dizaines de milliers d’articles de manière totalement aléatoire. Le site ne sera plus en mesure de vous proposer des recommandations, ou alors elles seront sérieusement à côté de la plaque. L’idée est de fausser les algorithmes en leur proposant trop de données illogiques et in-interprétables. Voilà qui est intéressant ! Il existe d’ailleurs déjà des plugins pour navigateurs qui font ça tout seuls et très bien.

L’utilisation d’un bon VPN (Private Internet Access, TorGuard, F-Secure) n’est pas non plus complètement dénuée de sens, je la recommande toujours d’ailleurs.

Vous l’aurez donc compris, pour moi la meilleure option est d’utiliser les services qui vous intéressent, mais tout en veillant à les pourrir un peu pour que le flicage soit nettement plus ennuyant et difficile. Un robot ne pourra très certainement pas traiter toutes ces requêtes et en tirer quelque chose de logique. Un humain renoncera probablement en empoignant votre dossier, d’ailleurs. Je ne dis pas que cette solution est facile à appliquer, ni qu’elle est possible dans tous les cas, mais elle me semble plutôt bonne dans de nombreux cas. Je reste toutefois un fervent opposant aux réseaux sociaux tels qu’ils sont aujourd’hui, et je continuerai à ne pas les utiliser car ça ne m’intéresse pas.

Le message reste toujours le même: faites attention à ce que vous publiez, et restez un minimum couvert tout de même 😉

Source de l’image: Pixabay.


A propos de WebManiaK

Possédant un Bachelor en informatique de gestion, je suis actuellement employé comme développeur .NET (Java et PHP à mes heures perdues). Je me passionne pour les technologies informatiques et j'utilise donc des outils comme ce blog pour me tenir à jour des dernières nouveautés et publier des billets techniques sur des sujets peu évoqués sur le Web.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*