Windows 10: Encore une version rayée de ma liste

Windows 10 WallpaperMicrosoft persiste et signe. C’est malheureux, pourtant je les tolérais à nouveau dans mon écosystème informatique. Mais il faut croire que des pressions extérieures et l’envie de toujours contrôler plus de choses ont été plus fortes que la raison de leur entreprise.

Vous avez peut-être comme moi suivi l’évolution du nouveau Windows 10 avec une certaine attention, espérant voir émerger un nouveau système digne d’être installé sur une machine, voire même dans une entreprise. Actuellement, Windows 7 me suffit et se montre suffisamment coopératif pour que je lui accorde une place sur le disque de mon ordinateur. Mais cela risque de prochainement changer.

Je suis tombé sur un article de ma pharaonique liste d’actualités à lire. Il s’agit d’un article de Numendil, que j’apprécie lire pour de nombreuses raisons. Il y évoquait un problème relatif à l’appartenance de votre ordinateur lorsque vous installerez Windows 10. Intrigué par ce post, j’ai décidé d’aller mener ma petite enquête et je vous livre le fruit de quelques articles que j’ai lus dans ce billet.

Windows 10 décidera tout seul de ce qui est bon pour vous

C’est un fait évoqué par cet article de Numerama, qui a l’air d’être très informé sur la situation et que j’aime également lire de temps à autres: Microsoft décidera de quelles mises à jour vous aurez besoin et lesquelles mettre en priorité. Si cela ne dérangera, dans les faits, pas grand monde puisque la plupart des utilisateurs ont l’option de mise à jour automatique activée, j’aimerais souligner que jusqu’ici, nous avions le choix tout de même. Libre aux utilisateurs de faire ce qu’ils en veulent… tandis qu’à partir de Windows 10, tout est imposé.

Ce changement est expliqué par Microsoft de la manière suivante: ils ne veulent plus offrir un OS, mais un service. Windows sera distribué sous forme de service comme le serait un Spotify ou toute offre SaaS.

Je me demande encore comment ce sera géré par les entreprises… affaire à suivre.

Ne changeons pas les bonnes habitudes: dissimulons des options actives par défaut et collectons des infos !

Durant l’installation de Windows 10, il convient d’être extrêmement vigilant. En effet, Microsoft a volontairement caché certaines options considérées comme « avancées » et qui ont trait à la collecte de vos données personnelles.

Ainsi, par défaut, Microsoft collectera dans ses filets:

  • Les informations que vous tapez au clavier (pour aider Cortana, l’assistant vocal)
  • Un identifiant publicitaire unique, parce que c’est plus rigolo de vous envoyer de la publicité sur votre ordinateur directement
  • Votre historique de navigation, de géolocalisation, de recherches, vos rapports d’erreurs, le nom de vos connexions réseaux Wifi et Bluetooth, etc.
  • La clé de récupération de BitLocker (si vous chiffrez une partition) pour vous « aider » à vous en souvenir si jamais vous ne la trouvez plus, ou qu’ils ont besoin d’accéder à vos informations chiffrées pour des raisons du domaine de la bonne foi, bien sûr
  • Certaines données issues des applications

Bref, un bon petit paquet d’informations sera soutiré de votre machine dont vous n’aurez plus le contrôle, de toute manière. Notez que certaines des informations collectées ne peuvent pas être désactivées. La joie !

Les alternatives ?

On en vient toujours à la même question, au même débat: qu’est-ce qu’on fait si on aime pas un système ? Et bien, tout dépend de vos priorités mais voici les quatre options que j’envisagerais (l’ordre n’est pas déterminant):

  • Si vous en avez les compétences, installez un autre système d’exploitation. En terme d’utilisation, Linux est – contrairement à certaines rumeurs – aisé à utiliser. Il est bien entendu nécessaire de lui accorder un moment pour comprendre comment ça fonctionne (puisque c’est différent de Windows), mais en très peu de temps vous serez capables d’utiliser votre nouveau système efficacement, d’autant plus si vous utilisez votre poste pour de la bureautique / du surf.
  • Envisagez, si votre utilisation d’un ordinateur reste très basique, d’utiliser une tablette. Il existe de nombreux modèles qui se valent. Ne prenez simplement pas du Windows, c’est tout ce que je peux conseiller (c’est souvent lent) !
  • Si une tablette ne vous suffit pas, envisagez de passer sous un ordinateur Apple (un iMac, par exemple). C’est puissant et – bien que ce soit propriétaire – c’est actuellement moins horrible que du Microsoft.
  • Et si vous n’avez pas d’autre choix, restez sous Windows 7 !

 

Si vous souhaitez lire les articles à la base de celui-ci, n’hésitez pas:

  1. Windows 10 installera ce qu’il veut chez vous
  2. Windows 10: faites très attention à l’installation
  3. Windows 10, Microsoft et vos données personnelles: ce que vous devez savoir

Source de l’image: PhoneArena.


A propos de WebManiaK

Possédant un Bachelor en informatique de gestion, je suis actuellement employé comme développeur .NET (Java et PHP à mes heures perdues). Je me passionne pour les technologies informatiques et j'utilise donc des outils comme ce blog pour me tenir à jour des dernières nouveautés et publier des billets techniques sur des sujets peu évoqués sur le Web.

2 commentaires à propos de “Windows 10: Encore une version rayée de ma liste

  1. Un tablette sous Android par défaut, ca demande l’utilisation d’un compte Google. Avec synchronisation de plein de choses chez Google, un ID de compte/appareil qui agit comme identifiant pour les régies publicitaires, etc…
    Donc je conseillerai une tablette Android sans Google. Ce qui est un peu plus technique à obtenir et à utiliser.
    Sérieusement, venez sous Linux 😉

    • C’est ce que je conseillerais à titre perso, en effet, mais je me heurte toujours à la barrière du « c’est pour les geek, c’est compliqué ».
      Cela dit, j’ai une expérience réussie d’un passage à Ubuntu avec une personne de ma famille. Elle apprécie beaucoup et a revu son jugement. C’est d’autant plus aisé pour convaincre les autres de faire le pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*